Archive des manuscrits du Centre de Recherches du Folklore Hellénique de l’Académie d’Athènes

L’archive des manuscrits est la principale archive du Centre de Recherche Laographique Grecque, fondé sous le nom de « Archive Laographique »  en 1918 avec l’objectif de « collectionner, préserver et publier les monuments de la vie et de la langue du peuple grec ». L’archive consiste de 7.995 volumes de manuscrits contenant surtout du matériel laographique non édité où l’on trouve des informations variées qui constituent le Thésaurus de la culture populaire.

Archive Cinématographique du Centre de Recherches du Folklore Hellénique de l’Académie d’Athènes

Le Centre de Recherche Laographique Grecque a acquis une camera de cinéma en 1962, quand le Département des Affaires Cinématographiques de la culture populaire a été fondé par le directeur G.K. Spyridakis. L’Archive Cinématographique a été ensuite enrichi par le chercheur G.N. Ekaterinidis qui a entrepris l’optimisation de l’utilisation de la camera. L’archive contient 82 filmages sur des sujets laographiques en films de 16mm, depuis la première décennie d’opération de l’archive en question.     

Collection Muséologique du Centre de Recherches du Folklore Hellénique de l’Académie d’Athènes

La Collection Muséologique d’Objets Folkloriques a été fondée en 1939 et contient actuellement environ 1200 objets. La collection consiste d’outils agricoles, ustensiles, costumes, objets céramiques, instruments de musique etc. Il a été récemment enrichi avec de nouveaux dons, entre lesquels figure l’instrument de musique unique « Panarmonio » de Constantin Psachnos ainsi que les objets de la Société Laographique Grecque, une partie desquels est en exhibition au « Centre d’Art et de Tradition Grecques » (maison d’Aggeliki Chatzimihail) de la municipalité d’Athènes.    

Collection Nationale de Musique: Collection des Instruments de Musique du Centre de Recherches du Folklore Hellénique de l’Académie d’Athènes

La Collection Nationale de Musique a été fondée par la loi 432 de 1914 « afin de préserver et assembler les chansons, les danses et les instruments de musique du peuple grec ». La Collection Nationale de Musique a été incorporée à l’Archive Laographique au sein duquel le Département de Musique a été crée.   

Collection Numérique du Musée du Pain en Amphiclea, Phthiotis

Le Centre Laographique, en collaboration étroite avec l’association culturelle locale « Hestia Dadiothque » et fondé sur une collection préexistante très riche ont crée un Musée dans le cadre de l’ « ethnographie périphérique » basé sur une recherche systématique qui puise des informations et du matériel de documentation depuis la tradition orale. Le caractère éducatif et narratif de l’exposition la rend un pôle pour la recherche, l’étude, l’apprentissage et la recréation, ainsi que pour la sensibilisation et la réflexion sociale.        

Collection numérique du Musée des Acrites de l’Europe en Paléochora de la Canée

Le Musée des Acrites de l’Europe est, comme il est indiqué par son nom, un musée Européen ou plus spécifiquement transeuropéen, puisque pour sa création ont collaboré des institutions, scientifiques et autres, provenant de la Grèce (surtout le Centre Laographique de l’Académie d’Athènes, la Direction de Civilisation Populaire du Ministère de la Culture), la France (l’Université de l’Europe et l’Université de la Sorbonne – Panthéon, Paris) l’Espagne (Le Haut Conseil de Recherches Scientifiques espagnol, Madrid, l’Institut de Littérature, Département des Etudes Néohelléniques et Byzantines, Barcelone), l’Italie (L’institut Grec des Etudes Byzantines et méta-byzantines) et la Bulgarie (Université « Saint Kliment Ohridski »- Département de Littérature et Ethnologie Slave et Byzantine, Sophia). La création du Musée était le but final ainsi que le fruit du projet ACRINET qui a organisé des congrès, journées, exhibitions etc. dans plusieurs villes en Grèce ainsi qu’aux autres pays qui participaient au projet.    

Collection Numérique du Musée Folklorique à Kavalos, Lefkada

Le Musée a été crée par la municipalité Sfakioton et est hébergé dans l’immeuble innové de l’ancien école maternelle de Cavalos. Le musée contient des objets qui ont été rassemblés en totalité, et sont préservés  par Andreas Lazaris. Le collecteur, ayant un intérêt particulier pour les outils et les métiers traditionnels a recueilli environ 2500 objets relatifs. Une deuxième collection, beaucoup plus petite, est celle de Christos Catopodis qui concerne principalement des tissus et des costumes de la région et se trouve dans un endroit séparé. Les deux collections sont enrichies constamment par des objets offerts par les habitants de la municipalité.

Exhibition «Eloge à l’Olivier» du Centre de Recherches du Folklore Hellénique de l’Académie d’Athèneσ

Malgré le fait que l’olivier et ses produits sont très importants pour la santé et l’économie et jouent un rôle considérable dans l’évolution de la civilisation grecque depuis la préhistoire jusqu'à nos jours, la Grèce ne possédait pas encore en 1997 un Musée ou un institut de recherche de la civilisation de l’olivier et de l’huile. Cette constatation a donné l’élan pour l’acceptation par le Centre de Recherche de la Terre. Dans le cadre du projet de recherche Raphael le Centre de Recherches du Folklore Hellénique a organisé une conférence internationale intitulée « L’olivier et l’huile depuis l’antiquité jusqu'à nos jours » avec un accent mis sur la région de la Crète. Les actes de la conférence ont été publiés. Une autre conférence a été aussi organisée à Préveza, en collaboration avec l’association à but non lucratif « Actia Nicopolis » intitulée « L’olivier et l’huile dans le temps et l’espace » les actes de laquelle ont aussi été publiés.